Chant général, Pablo Neruda

1950

Du poète mort dans sa maison dévastée quelques jours après la chute d’Allende, l’épopée du continent et de l’homme américains. Dans une langue simple, le poète dit le paysage et les hommes d’avant la conquête, puis de toute l’histoire de l’Amérique et de ses luttes avant de terminer par une médiation sur sa propre vie et la genèse de son oeuvre. Fraternelle et cosmique, la poésie de Neruda est écrite « pour de simples habitants qui demandent eau et lune, éléments de l’ordre immuable, écoles, pain et vin, guitares et outils ».

Chant général, Pablo Neruda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *