Don Quichotte de la Manche, Miguel de Cervantès Saavedra

1605-1615

« L’histoire d’un fils sec, maigre, rabougri, fantasque, plein de pensées étranges et que nul autre n’avait conçues » ; voici comme Cervantès lui-même présente son héros au lecteur. Cervantès, inventeur du roman moderne, se place avec le « chevalier à la triste figure » au premier rang de la littérature universelle. Parodie de l’héroïsme, et déplacement de l’l’héroïsme sur le mode esthétique, idéalisme et réalisme en contradiction permanente, seule la beauté semble pouvoir suivivre. Don Quichotte, grandiose ou ridicule ? Cervantès ne choisit pas, et c’est par cette profonde ambiguïté, ce doute installé au cœur de la réalité romanesque qu’il parle son langage à la conscience moderne.

Don Quichotte, Tome 1, Miguel de Cervantès Saavedra

cervantes2

Don Quichotte, Tome 2, Miguel de Cervantès Saavedra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *