Emma, Jane Austen

1815

Une fille de pasteur que sa vie rangée à l’ombre d’une famille typiquement anglaise n’a pas détournée de son oeuvre, publiée à compte d’auteur et anonymement. Description clinique d’une remarquable férocité de jeunes filles en quête de maris, de respectabilité et de religion : l’atmosphère prévictorienne qui est exprimée ici refoule sans y parvenir la recherche de soi dans l’absence qui est une figure du désir amoureux.

Emma, Jane Austen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *