Fortunata et Jacinta, Benito Pérez Galdós

1887-1888

Juanito Santacruz, « Espagnol » superficiel et léger, entre deux femmes : son épouse, l’angélique Jacinta et Fortunata, fille du peuple, énergique et passionnée jusqu’au sacrifice. C’est le roman de la dialectique de la convention pusillanime et de la passion dont la trame est la maternité impossible de Jacinta et l’enfant que Fortunata lui donnera en un geste de réconciliation suprême. On y trouve aussi le personnage du fou, hérité de Don Quichotte. Le roman se déroule au cœur de Madrid et présente des couples de personnages contrastés, grands et vils. Une vision de l’Espagne.

Fortunata et Jacinta, Benito Pérez Galdós

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *