Le Haïkaï selon Bashô, Bashô

1644-1694

Maître incontesté du haïku, Bashô, un fonctionnaire entré dans les ordres bouddhiques et devenu moine errant, vécut à l’ombre d’un bananier (d’où son nom qui se traduit par bananier). Il s’est attaché à écrire la douceur de vivre et la beauté du quotidien. Bashô est l’auteur de « journaux de voyage » où prose et poésie s’imbriquent étroitement.

Le Haïkaï selon Bashô, Bashô

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *