Les Affinités électives, Johann Wolfgang von Goethe

1809

Une passion violente et irrationnelle détruit un mariage et conduit les amants à se laisser mourir de faim. La même fatalité qui règle la suite des phénomènes naturels détermine ici les rapports humains. Ou : le principe chimique des affinités appliqué à un cas moral par le plus célèbre des écrivains allemands.

Les Affinités électives, Johann Wolfgang von Goethe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *