L’homme sans qualités, Robert Musil

1930-32-43

Dans l’Autriche-Hongrie d’avant 1914, la « Cacanie », Ulrich, l’homme « sans qualités particulières », tente de construire sa vie par expériences successives, destinées à épuiser tout le champ du possible. Une peinture des milieux d’aristocrates, de grands bourgeois et d’intellectuels autrichiens qui est aussi une critique de notre temps. L’un des trois ou quatre grands livres de notre siècle.

musil2

L’homme sans qualités – Tome 1, Robert Musil

L’homme sans qualités – Tome 2, Robert Musil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *