La Maison et le Monde, Rabindranath Tagore

1915

Ce prix Nobel (1913) épris de communion universelle, et désireux de traduire la musique de l’âme, ne fut pas seulement le mystique auquel on a voulu le réduire : c’est aussi un romancier au verbe riche et à la vision ironique, qu’il faut redécouvrir. Ici les rumeurs du monde moderne parviennent jusqu’au puissant maharadjah Nikil et perturbent la vie de sa maison.

La Maison et le Monde, Rabindranath Tagore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *