Stances sur la mort de son père, Jorge Manrique

1440-1479

Ces stances ont éternisé le nom de ce poète-soldat qui pleure la mort de son père, noble chevalier, survenue en 1476. Un rythme lancinant fait de ces quarante strophes un des sommets de la poésie lyrique où le chevalier accueille la Mort sereinement, accompagné de la gloire d’une vie probe et glorieuse.

Stances sur la mort de son père, Jorge Manrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *